SAUVER Saint-Aubin
SAUVER Saint-Aubin
SAUVER Saint-Aubin
SAUVER Saint-Aubin

SAUVER L'EGLISE SAINT AUBIN de Criel sur Mer - Activités

Les crièlois se mobilisent pour sauver leur église


Deux associations crièloises ont uni leurs efforts pour recueillir des fonds destinés à la restauration de l'église St Aubin.


L'association pour la sauvegarde de l'église St Aubin, née au mois de mai dernier et les Baladins de l'Yères, chorale dirigée par Isabelle Dumesnil depuis une vingtaine d'années, ont organisé ce dimanche 9 février un concert réunissant 21 choristes et 20 musiciens dans le chœur de l'église de Criel.

Répertoire varié alternant pendant près de deux heures musique classique, gospel, variété française et étrangère.

Plus de  cent personnes ont répondu à l'appel malgré la tempête et les coupures de courant qui ont perturbé le chauffage de l'édifice.

Cette rencontre a permis de susciter de nouvelles adhésions à l'association dont la charge est de recueillir une partie des fonds nécessaires aux travaux de consolidation du clocher et d'une des chapelles.

Pour les organisateurs, cette rencontre a été une réussite qui les encourage à poursuivre leur quête. Ils ont déjà prévu un autre concert le 27 juin, offert gracieusement par  Jean Jacques Petit, trompettiste, un ambitieux projet pour la prochaine fête de la moisson le 15 août 2020 au Château de Chantereine, et d'autres manifestations en cours de préparation.

  

"Moisson pour St Aubin"

une franche réussite

La manifestation du 16 aout 2020, intitulée "MOISSON POUR SAINT AUBIN" a connu un succès inespéré.

Destinée à recueillir des fonds pour la restauration de l'église de Criel, cette rencontre a demandé plusieurs mois de préparation à Béatrice Coutanceau, présidente de l'association et à Alain Crèvecoeur, instigateur de l'évènement, qui a réussi à réunir autour de lui agriculteurs, collectionneurs, artisans, famille et amis pour constituer une équipe dynamique de bénévoles motivés pour défendre une bonne cause.

Malgré les conditions difficiles et les incertitudes liées à l'épidémie encore en cours, avec l'aide de la municipalité et des services techniques de Criel, ils ont pu regrouper deux expositions de véhicules de collection (voitures de tourisme et tracteurs des années 50 à 60), une démonstration de battage à l'ancienne particulièrement intéressante, des jeux de kermesse traditionnels et une restauration concoctée sur place (cochons grillés au feu de bois).

Dès 10 heures , alors que les odeurs de cochon grillé embaumaient  la cour du manoir, une foule déjà nombreuse se regroupait autour des pièces de collection et des impressionnantes machines de battage alors qu'enfants et parents s'exerçaient à la douzaine de jeux d'adresse implantés dans la cour de la mairie.

Contre toute attente, le barnum de la municipalité se montrait trop petit pour accueillir ceux qui avaient décidé de rester manger là. Malgré la pluie qui s'était invitée pour arroser l'apéro, le repas, prévu pour 120 personnes, s'avérait bien vite insuffisant pour répondre à la demande de tous. On devait refuser et rembourser des tickets!

Le soleil revenu en début d'après midi, plus d'un millier de personnes parcouraient  la manifestation, curieux et enchantés de retrouver une ambiance d'autrefois, simple mais joyeuse autour de stands de jeux dont on gardait une certaine nostalgie.

Pour l'association, journée plus que réussie avec un bénéfice de plus de 5 000 €, ce qui faisait doubler le montant de la cagnotte pour la restauration de l'église.

Les organisateurs se séparaient le soir, fatigués mais enchantés du résultat de cette journée, avec la promesse de faire encore mieux l'année prochaine. Un grand merci à tous les participants, bénévoles et visiteurs.